Speed Jesus – Mercredi 10 avril

à L’Astrolabe – Orléans
Speed Jesus c’est 3 types malfaisants qui ont décidé il y a 3 ans de monter un groupe pour faire plein de boucan afin de se libérer de leurs pulsions pas cool. Ils ont tous opéré ou opèrent encore au sein de groupes variés : Monde de Merde, Gravity Slaves, Brokken Roses etc. bref, de la musique pour endormir un nouveau né à 3h du matin. Le 25 décembre 2018, le nouveau né est né : The Giant Hack, leur nouvel album, un joli vinyle rouge satan, sort. Distribué et défendu par les labels Metro Beach, PPM/Opposite, et Blackout prod, vous devriez pouvoir le trouver facilement en les contactant, ou, carrément en venant les supporter en vrai.
Facebook

The Outbreak#2 – 11 au 12 mai 2018

Vendredi 11 mai

Beyond The Styx
Écumant les routes d’Europe depuis 2011, Beyond The Styx s’inspire d’un sombre et violent univers musical. A la croisée des chemins entre hardcore, metal et thrash crossover, le quintet tourangeau a d’ores et déjà déchaîné les foules sur plus de 100 dates, aux côtés de groupes de renommés tels que : Nasty, Malevolence, Tagada Jones, Sand ou Words of Concrete…
Site // Facebook

Nesseria
Depuis plus de dix ans, Nesseria se fonde sur la volonté catégorique de ne jamais céder aux clichés et aux redites de ses styles de prédilection (metal, hardcore, noise). Originaire d’Orléans, le groupe fait de la scène son terrain de jeu et se produit dans le monde entier. Aujourd’hui, il présente son troisième album Cette érosion de nous-mêmes faisant la part belle à de nouvelles influences (post rock, shoegaze). Les textes abordent une facette introspective, évoquant notamment l’enfance, la complexité des sentiments humains et les dernières expériences live du groupe (tournées en Europe centrale et Russie). Il s’agit de signifier l’engagement des membres de la formation dans un projet musical fort, proche d’un choix de vie.
Site // Facebook

FoSS
FoSS, c’est le pari de briser les codes, ceux du spectacle en général et de la scène metal en particulier. FoSS, c’est dans une structure en acier, ou au sol, au cœur du public, loin de l’artifice de la scène. FoSS, ce sont deux guitaristes, dos à dos, lâchant leurs riffs et leurs chants sur une rythmique séquencée sans concessions.
Site // Facebook

Psykup
Psykup a fêté ses 20 ans en 2015. Du simple statut de «groupe de métal français», il a gagné aujourd’hui le statut de groupe mythique dans le paysage alternatif hexagonal, avec trois albums, un EP acoustique et un double DVD au compteur. Hors modes, hors normes, le groupe a toujours été iconoclaste, dégommant les clichés avec humour, fraîcheur, et détermination. Il a marqué plusieurs générations en faisant s’asseoir à la même table Primus et Pantera, Biohazard et Frank Zappa, Luther King et Jim Carrey. 2017 est l’année du retour avec la sortie d’un quatrième album au titre évocateur, « CTRL + ALT + FUCK », voyage musical groovy et agressif, sauvage et décomplexé.
Facebook

Extreme Precautions
On connaissait l’attrait de Mondkopf pour les vibrations les plus noires, développant un son techno radical couplé à des influences dark ambient voire carrément doom metal : Paul Régimbeau, le musicien derrière ce pseudo, ajoute désormais une nouvelle tête à son hydre, ce sera Extreme Precautions.
Site // Facebook

Hangman’s Chair
Revenu sur le devant de la scène fin 2015 avec leur album « This is not suppose to be positive » salué par la presse et le public, Hangman’s Chair, référence du rock/stoner en France a depuis parcouru les routes de France et d’Europe avec notamment des concerts remarqués au Hellfest, Impetus Festival et Roadburn. Ils seront de retour en 2018 avec un nouvel album. Mêlant lenteur doom, crasse sludge et chant grunge, le quatuor parisien est plus affûté que jamais.
Site // Facebook

Samedi 12 mai

Masterclass « La Voix Saturée » par Inside The Scream au Studio Pôle Nord
La voix saturée prend ses racines dans l’expression de la colère. Son utilisation s’est développée et adaptée aux différents styles musicaux et dans toutes les esthétiques on peut être amené à vivre cette décharge émotionnelle.
Au travers de fondements théoriques et même scientifiques, cette masterclass permet de découvrir comment fonctionne la voix saturée et comment on peut prétendre à une maîtrise approfondie, sans risque du chant et des voix extrêmes.
Masterclass animée par Adeline Bellart, professeur de chant chez Inside The Scream aux côtés de David Féron.
Facebook

Conférence par Christophe Brault – Espace Culturel E.Leclerc
1978-2018 : L’Histoire du Heavy-Metal
Après l’âge d’or du hard rock durant les 70’s, le heavy-metal s’étoffe et se durcit vers 1978 et va vivre une décennie 80 en total épanouissement à travers une multitude de familles (heavy, hair metal, power, thrash, grindcore). Les années 90 sont celles de l’underground avec le black metal, le death ou le doom mais aussi celle du succès « crossover » avec le nu metal, la fusion ou l’indus. Ses ouvertures aux autres styles de rock et au classique sont régulières dans l’histoire et si le metal n’est que pure énergie, un défouloir vital, il est surtout éternel.

The Rise Inside
Groupe de Metalcore fondé en janvier 2012 proposant des compositions inspirées par des groupes comme Parkway Drive, The Ghost Inside ou encore August Burns Red. L’ambition du groupe est d’offrir une vision singulière du metalcore à travers des compositions agressives, mélodiques et modernes…
Site // Facebook

Zero Absolu
Zero absolu est un One man band contemporain.
Quelque part entre le post-rock, le math-rock, la noise et le post-metal, la musique de Zero Absolu est un voyage sans frontières, où boucles instrumentales (guitare, basse, chant, clavier) côtoient sons électroniques et batteries programmées.
Site // Facebook

Comity
Phobie de la routine musicale. Volonté d’atomiser les barrières avec une instrumentation rock classique. Effarante violence dégueulée d’une des manières les plus racées qui soient. Sens du détail incroyablement méticuleux. Avec autant de critères de sélection, normal que les places soient chères au Panthéon des orfèvres de l’extrémisme sonore. Et si il est bien un groupe qui a toujours sué sang et eau pour y accéder, au milieu des starkweather, Breach, Today Is The Day, Neurosis, OXBOW et autres Converge, c’est sans conteste les parisiens de Comity.
Site // Facebook

Do Or Die
Formé en 1999, Do Or Die a toujours été un groupe de scène. Mené par son chanteur et fondateur, Do Or Die se sent aussi bien sur les planches des grands festivals d’Europe, en première partie de Hatebreed, Agnostic Front, ProPain et Biohazard ou devant 100 personnes dans un club, donnant la même énergie et la même prestance que s’il s’agissait du dernier concert. Influencé par des groupes comme Machine Head, Sepultura, Killswitch Engaged, Slayer, Pantera, Metallica, Devil Driver, Terror, Madball ou encore Cannibal Corpse, leur musique brutale mélange hardcore, metalcore, thrash et death pour un rendu ravageur !
Facebook

Boris Viande
Formé en 2014 à Orléans, Boris Viande est un trio qui aime jouer vite et fort. Naviguant entre le grind et le crust, David (guitare/vocal), Raf (batterie) et Edouard (guitare/vocal) proposent une musique brutale et incisive, toujours dans un état d’esprit convivial.
Inspiré par des groupes comme Spazz, Magrudergrind ou encore Nasum, le groupe enchaine les concerts en France, et part en tournée européenne à plusieurs reprises, partageant la scène avec bon nombres de groupes (Agathocles, Pulmonary Fibrosis où encore Gojira).
Après un album live (2015), un album studio(2016) et un split sorti chez Coups de Couteaux (2017), Boris viande continue de composer en vue d’un futur album, toujours dans une démarche totale D.I.Y, et reprend la route aux coté de Yattaï (Angoulême) pour défendre des titres toujours plus rapides et bordéliques, axés dans l’auto dérision et la bonne humeur.

Site // Facebook

Insanity Alert
Dans la veine d’Iron Reagan et Municipal Waste, Insanity Alert délivre un crossover thrash décalé, autant dans les textes que sur scène ou dans leurs clips. Le quatuor autrichien a sorti en 2016 un second opus Moshburger.
Site // Facebook

Du 02 mai au 30 juin


Exposition par Will Argunas à l’occasion de la sortie du livre « Legends Never Die »
L’artiste Will Argunas sera présent à The Outbreak dans le cadre d’une expo conjointe avec l’espace culturel E.Leclerc de Blois, où il présentera ses derniers travaux, des portraits d’icônes rock, metal, punk tirés de son nouveau livre, « Legends Never Die ».
Du 02 mai au 30 juin à l’espace culturel E.Leclerc (dédicace le samedi 02 juin)
Les 11 et 12 mai à The Outbreak (dédicace le samedi 12 mai)
Site

The Outbreak#1 – 10 au 13 mai 2017

Vidéo réalisée par Wait For The Night

Mercredi 10 mai

Conférence par Corentin Charbonnier / Throne of Thanatos – Espace Culturel Leclerc
Plus de 40 ans après les premiers riffs de Black Sabbath, la musique metal est toujours aussi présente et n’a jamais cessé d’exister. Et depuis son origine, de multiples sous styles sont apparus et se sont développés. Plus récemment, cette musique aux apparences underground oscille entre une forme de reconnaissance et sa constante méconnaissance. Mal nécessaire à son existence ou représentations qui ont la vie dure?
En quoi l’engagement à cette musique va au dela de la simple pratique musicale tout en reposant sur le paradigme reconnaissance/méconnaissance?

Projection et rencontre avec le comédien et musicien Julien Krug & Corentin Charbonnier –  Cinéma Les Lobis
Réalisation : Morgan Simon
Avec : Kévin Azaïs, Monia Chokri, Nathan Willcocks, Julien Krug, Selim Aymard, Cédric Laban

Chanteur charismatique d’un groupe de hard rock, Vincent, 24 ans, a déjà tatoué la moitié de son corps. Avec sa gueule d’ange et son regard incandescent, le monde lui appartient.
Mais l’arrivée d’une nouvelle femme dans la vie de son père réveille les tensions. Vincent n’entend plus retenir sa colère, ni son désir.

Jeudi 11 mai

Charogne Stone – Bar Le Saint Lubin – place Gaudet

Groupe actif depuis 2004, le duo est devenu projet solo depuis 2010. La formule ? Une batterie minimaliste, un chant en français et des parties guitares enregistrées pour un mix de punk et de metal.
Site

Vendredi 12 mai

Mathem and Tricks – Le Off – le Hangar du Chato’do

Un dialogue. Un jeu. Un rapport de forces. Une guitare, une batterie, rien de plus.
Dans ce duel instrumental, tous les coups sont permis : mélanger couleurs et énergies pour créer un math rock féroce, monté sur ressorts, en biaisant les schémas qui se mordent la queue. Déconstruire pour mieux construire l’original, l’inconnu.
Fervents fétichistes de formations telles Don Caballero ou encore Meshuggah, ces deux là délivrent un son massif, des rythmiques aggressives, alambiquées et groovant à souhait.
Une rencontre entre métal, noise et rock.
Site // Facebook

Ruines – Grande Salle du Chato’do
A la recherche d’un refuge introspectif et symbolique depuis 2014, Ruines déploie une musique à la fois lumineuse et écrasante, suintante et aérée.
Après une première démo « WEN » sortie en 2014 le groupe a produit une trentaine de concerts et sort au printemps 2017 son premier album Glasgow.
Site // Facebook

Verbal Razors – Grande Salle du Chato’do
Formé à Tours en 2008, Verbal Razors s’est donné pour mission d’envoyer à la face du monde un
crossover Thrash des familles comme on en raffole.
Site // Facebook

Hypno5e – Grande Salle du Chato’do
HYPNO5E, est un groupe de metal expérimental français, originaire de Montpellier. Ses membres le qualifient de groupe de « metal cinématique », car il est formé afin d’allier deux de leurs passions : la musique et le cinéma.
Le groupe aime proposer un univers complet (visuel, musical, …) et agrémente ses morceaux de nombreuses références littéraires ou cinématographiques. On pourra rapprocher Hypno5e de groupes comme Psykup ou Gojira, de par leur approche de la musique mais aussi via les compositions. En 2012 sort l’excellent Acid Mist Tomorrow. Il sera suivi 4 ans plus tard par Shores Of The Abstract Line, qui, enfonce définitivement le clou et installe Hypno5e comme un groupe définitivement à part.
Site // Facebook

Charogne Stone – Le Off – le Hangar du Chato’do
Groupe actif depuis 2004, le duo est devenu projet solo depuis 2010. La formule ? Une batterie minimaliste, un chant en français et des parties guitares enregistrées pour un mix de punk et de metal.
Site

Carpenter Brut – Grande Salle du Chato’do
Carpenter Brut pioche ses influences dans les émissions de télé des 80’s et les films de série B gorgés de synthétiseurs.
Entouré de mystère et de discrétion, l’homme derrière le Pentagone, ou « Brutagram » comme l’appellent les fans, explique qu’il s’agit d’une rencontre entre les “beats de Justice” et l’univers de John Carpenter.
A l’écoute de ses trois EP on miserait plutôt sur un passif de metalleux, une filiation avec Dario Argento et une éducation religieuse inculquée aux forceps. Ceci expliquerait ses penchants pour l’occulte, sa passion pour les sonorités kitsch et son adoration pour toutes les formes de jouissance.
Carpenter Brut rend hommage à cette culture “post-hippies/ pré-SIDA”, les bases du metal et de l’électro pour nous offrir un son unique et violent dans un pur délire revival 80’s.
Figure de proue un peu malgré lui de cette « retro new wave », on a pu retrouver ses morceaux dans les jeux vidéo à succès Hotline Miami 2 : Wrong Number et The Crew (Ubisoft).
Quelles que soient ses sources, Carpenter Brut ne manque pas de talent pour composer d’imparables tueries vintage. Ses lives sont une petite claque à prendre et reprendre sans se lasser.
Site // Facebook

Samedi 13 mai

Masterclass par NeoGeoFanatic- Musicstock
« LE METAL : histoire et technique »
Durant 4 heures, NeoGeoFanatic illustrera la montée en puissance du Metal à travers les décennies avec une interprétation des grands classiques du genre. De nombreux points techniques (tapping, legato, harmoniques, palm muting, etc) et matériels (amplis, guitares, accessoires, etc) seront abordés de façon ludique et interactive pour comprendre les tenants et aboutissants de cette musique certes jouissive mais exigeante.
Totalisant près de 48 Millions de vues sur Youtube, Neogeofanatic est un précurseur dans l’enseignement online et l’utilisation d’internet pour les musiciens. C’est également un artiste abouti avec deux albums à son actif : « Welcome to Neocity » en solo et « Carved in your Dream » avec son groupe A Taste of Freedom. Intervenant chaque mois dans le magazine Guitar Part, il enseigne la guitare via des masterclass et demonstrations pour les guitares Charvel et les amplis Blackstar à travers toute la France.
Site // Facebook

Dark Wooden Cell – Le Off – le Hangar du Chato’do
Mike Gory (ex Kraken Oxen, actuel Kenosha Bird) aime le hard rock FM des années 80-90.Preuve en est la BD qu’il a réalisé avec son ami Thomas Gochi aux éditions Vide Cocagne. « Achille, une aventure de SPWM » raconte l’histoire d’un superhéros, sans pouvoir ou presque, venu de la planète Sacharen dont la mission est de sauver les valeurs du Hard Rock Underground dans sa ville, Detroit Rock City.
A défaut de ne pas être lui-même un grand guitar-hero, dû à un niveau technique médiocre, Mike Gory réinterprête sous le nom de Dark Wooden Cell quelques standards des Guns N’ Roses, Europe et autres Bon Jovi accompagné de sa guitare ou de son ukuklélé.
Site

Intense Care Unit – Grande Salle du Chato’do
Sextet blésois hyperactif, ICU développe depuis quelques années une musique à la rage contenue & à la furie ravageuse!
A l’aube de la sortie de leur 1er EP, ICU propose un bref aperçu de sa douce folie aux amateurs du genre!
Si l’envie vous prend de vous perdre dans une chambre de 13m² entre une infirmière tricéphale se vidant de l’intérieur & un sombre bourreau siamois suintant les égouts à 30m, bienvenue dans le monde d’ICU…
Site // Facebook

Impureza – Grande Salle du Chato’do
Fondé en 2004, IMPUREZA est un groupe d’Hispanic Extreme Metal d’origine Franco-Espagnole.
Voilà plus d’une décennie qu’ils font résonner leur musique dont le style unique en fait les pionniers du genre. Ces fines lames du metal brandissent avec fierté leurs armes que sont les sonorités ibériques et le death metal. En effet ils fusionnent avec brio la brutalité du metal et le folklore espagnol par l’utilisation de guitares acoustiques, de chant intégralement interprété en espagnol et des rythmes endiablés du flamenco! Cette ingénieuse alliance n’a d’égale que l’originalité, la créativité et la sincérité ancestrale de son fondateur Lionel Cano Muñoz et de son « compañeros » Esteban Martín.
Le groupe s’est installé au fil du temps comme l’étoile montante d’un genre nouveau. Impureza est un quatuor de fiers et déterminés musiciens aux multiples facettes, précurseurs et uniques, fervents défenseur de leur vague « Hispanic Extreme Metal » !
Les conquistadors d’IMPUREZA vous feront découvrir leur univers hispanique et vous plongerez en pleine conquête espagnole à travers leur concept musical sans précédent !
Impureza est train de finaliser son nouvel album qui sortira courant de l’année 2017.
Site // Facebook

Regarde les hommes tomber – Grande Salle du Chato’do
Le premier album de REGARDE LES HOMMES TOMBER a atterri facilement dans le top five des disques de 2013. Avec dans ses rangs des membres de la scène metal nantaise et le chanteur des vétérans du black hexagonal Otargos (Ulrich, aka Dagoth), REGARDE LES HOMMES TOMBER a bénéficié de toute cette expérience pour entamer leur discographie par un album grandiose !
Sur scène, dans la pénombre, la fumée et quelques néons blancs, REGARDE LES HOMMES TOMBER est un moment glacé à l’aura occulte qui laisse un pessimisme noir peser sur les épaules des spectateurs. Une machine froide d’où étrangement une certaine émotivité s’échappe pour imprimer durablement dans vos cervelles la grandeur de ce metal noir nouveau.
Site // Facebook

Mr Marcaille – Le Off – le Hangar du Chato’do
HEAVY FREAK CELLO
DES PIEDS POUR FRAPPER, DES MAINS POUR JOUER, DES CORDES POUR HURLER !!
EAT YOUR BRAINS !!
Monsieur Marcaille aurait pu se couper les cheveux et devenir professeur de violoncelle au conservatoire. Heureusement, par je ne sais quelle magie sans doute liée à l’existence de la bière belge dans sa contrée de villégiature, monsieur Marcaille a préféré chausser deux grosses caisses à ses deux pieds, et jouer du violoncelle avec deux énoooooormes ampli basse et guitare, en éructant des chants qui feraient rougir les metalleux de la pire espèce. Monsieur Marcaille a ce don très particulier de faire fumer sa tête en jouant, il sait aussi très bien rattraper les glaviots qu’il lance en l’air, sa cacahouète à lui, et ne vomit que sur les tapis qu’on lui prête.
Monsieur Marcaille est un gendre idéal.
Site // Facebook

Nostromo – Grande Salle du Chato’do
« Brutalité, dévastation et précision » furent le leitmotiv des Genevois qui mirent la France a feu et a sang durant la deuxième moitié des années 90. Et si l’on pourra légitimement arguer qu’on pouvait, sans chercher bien loin, trouver nettement plus extrême et outrancier que le metal/hardcore du groupe suisse à l’époque, il est en revanche certain qu’en termes de férocité, d’ardeur, de frénésie, d’inexorabilité, de passion, de rigueur, de minutie, de mosh-pits carnassiers et de bestialité pure et inaltérée, rien, absolument rien, n’égalait Nostromo.
Facebook

Du 25 avril au 14 mai

Exposition photos par Corentin Charbonnier / Throne of Thanatos – espace Culturel Leclerc
A la recherche de la lumière dans une musique sombre, de l’énergie dans cette musique endiablée, Corentin Charbonnier (Throne of Thanatos) fige à l’aide de ses boitiers Nikon des instants de la scène metal, que ce soit dans des bars, jusqu’au Hellfest, en passant par le Motocultor ou le Chato’do.
Facebook